28 janvier 2010

Quand les mots prennent la place des maux......

Hier soir,
dans les embouteillages,
un besoin irrépressible d'écrire,
pas facile, dans la voiture,
entre deux feux,
d'autant que ce besoin soudain est viscéral,
c'est terriblement frustrant d'attendre d'être disponible,
quelques heures plus tard,
pour enfin extérioriser ce qui bout là-haut .




Le moment venu enfin arrivé,
j'ai sorti un de mes jolis cadeaux de Noël,
confectionnés par Magalie,
des mini carnets réunis dans une bande de dentelle,
d'une douceur incroyable (petit bonheur de la vie),
les mots se sont alors posés sur le papier,
les carnets ont très vite débordés,
vite, un autre posé là,
et l'écriture venait de s'installer.

Extraits :

" .... "On ne naît pas femme, on le devient", disait-elle.
* J'adhère totalement à cette idée. 
*On le devient si c'est possible - nous n'avons pas toutes les mêmes chances au départ -, et si on le désire.
* La flamme de la femme, étouffée très tôt, peut reprendre vie.
* Même si le chemin est long et tortueux, c'est possible.
* Et lorsque la force et la puissance de la femme s'installent, la grande aventure commence.
* Même si des adhérences du passé ont du mal à disparaître totalement.
* Laisser s'en aller à jamais l'ancienne peau sans l'oublier.
* Un nouveau départ, une nouvelle vie pour une jeune pousse qui découvre le délice d'être une femme.

17 commentaires:

  1. L'urgence d'écrire, quand les mots se bousculent dans nos têtes, comme je te comprends Sophie. Je te souhaite un week-end prolifique !

    RépondreSupprimer
  2. Ces carnets collent tellement bien à tes mots et à la chanson de Melody...

    RépondreSupprimer
  3. Cet écrit et magnifique et les photos qui l'accompagne aussi !

    RépondreSupprimer
  4. Et même au masculin, on peut piocher encore dans les écrits de Simone de Beauvoir... et dans les tiens !
    J'ai toujours un carnet sur moi, un crayon dans la poche... on ne sait jamais !

    Vive ton envie d'écrire !

    RépondreSupprimer
  5. C'est très joli, ces petits carnets et ces mots.

    RépondreSupprimer
  6. Continues Sophie, continues...Remplis tes carnets! J'ai le même sentiment mais pour la peinture,un besoin vital qui, lorsqu'il est assouvit, m'apaise et me nourrit!

    RépondreSupprimer
  7. de bien jolis carnets à remplir de mots ou de dessins ... (et oui j'ai craqué pour le lin naturel, à 4 euros le mètre pourquoi se priver et Lou a trouvé sa chapka blanche, elle se fond dans le décor enneigé !!)

    RépondreSupprimer
  8. Inspirée... Bon week-end et continue ; )

    RépondreSupprimer
  9. besos sophie! and beautiful images like always.

    RépondreSupprimer
  10. Tes mots me parlent ... font échos et me rassurent ! J'ai parfois l'impression d'être seule à me dire ces petites choses là !

    RépondreSupprimer
  11. Cela m'arrive aussi et en général j'enregistre mes pensées sur mon tél portable ! L'inspiration est si rare en ce moment , pour ma part !

    RépondreSupprimer
  12. ça me ressemble bcp!!!merci...petit jeu à la clè pour mon changement d'url!bz!

    RépondreSupprimer
  13. What lovely photos! So elegant!!
    Hope you have a great week!

    RépondreSupprimer